Retour
Publié le 09/09/2121

Les produits et services dont les prix augmentent à la rentrée / William à midi

RETOUR EN HAUT DE PAGE

Retrouvez Rodolphe Bonnasse tous les mercredis sur le plateau de C8 dans l’émission « WILLIAM À MIDI ». Les prix qui augmentent à la rentrée, c’est ce qu’on appelle un marronnier dans le jargon des journalistes. C’est-à-dire, c’est un sujet qui revient chaque année à peu près à la même date.  Mais cette année, la situation est très différente : entre la crise sanitaire et le réchauffement climatique, ce sont tous les secteurs de la consommation qui sont concernés.Tous les produits agricoles sont orientés à la hausse en cette rentrée. Explications tout de suite avec Rodolphe Bonnasse. 

Le blé un secteur extrêmement impacté

Le cours mondial du blé a subitement augmenté. Le climat est déréglé, la météo catastrophique entraîne de lourdes pertes. Dans les pays d’Europe de l’Est, les importantes chutes de pluie ont causé des dégâts dramatiques. Les Etats-Unis ou encore le Canada ont connu des températures élevées jusqu’à 50°C ce qui a provoqué une sécheresse dévastatrice et donc une faible production mondiale de blé. Le Canada qui se trouve le premier producteur mondial de blé dur à connu une chute de 32% de production par rapport à l’année dernière.

Le problème, c’est que cette baisse de la production influe sur les cours du blé au niveau mondial et donc sur les catégories de produits qui en dispose dans leurs fabrications. Maintenant, la question est de savoir si oui ou non cette augmentation du prix du blé va se répercuter sur le prix du consommateur. De nombreux experts se montrent rassurants. Les enseignes de grande distribution vont par exemple réduire un peu leur marge ce qui aura pour effet de limiter l’augmentation du prix de vente. La Fédaration Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles estime pour sa part que l’augmentation devrait être assez minime, quelques dizaines de centimes par kilo de pâtes tout au plus.

Le café et les épices

Le Brésil est le principal producteur d’arabica, la météo a fait aussi le grand écart entre les épisodes de gel et de sécheresse. On estime qu’un tiers des récoltes est menacé. A cela s’ajoute la hausse de la demande mondiale due à la réouverture cet été des cafés et restaurants ! Résultat : l’expresso et les capsules de café devraient eux aussi augmenter de quelques centimes dans les mois à venir.

Les épices et plantes aromatiques subissent le même constat ! La zone Asie-Pacifique qui est la première région productrice d’épices, n’a pas été épargnée par la pluviométrie inhabituelle. Aujourd’hui, importer du poivre noir du Vietman coûte 80% plus chers et le poivre blanc 70% plus chers. La cannelle en provenance d’Indonésie a vu son coût augmenter de 48% et le céleri graine indien de 50%.

Le frêt

Le transport maritime est aussi impacté avec la crise sanitaire qui a stoppé net les échanges internationaux. Avec le déconfinement, la demande est repartie à la hausse et les tarifs ont littéralement explosé. Un container embarqué sur un paquebot coutait 1 850 dollars en Janvier 2021, aujourd’hui, il coûte 14 000 dollars. On parle d’une augmentation de 677%.

Pour conclure, en plus du dérèglement climatique viennent s’ajouter la difficile reprise du commerce international. Il y a une forte demande et pas assez de marchandise pour y répondre. Et la conséquence, c’est évidemment que les prix augmentent.

Ce site internet utilise des cookies La société CA Multiservices utilise des cookies ou autres traceurs pour faciliter l'utilisation du site, améliorer la performance et la sécurité du site, réaliser des statistiques de fréquentation et de navigation du site. Certains cookies, autres que les cookies fonctionnels et de sécurité, nécessitent votre accord pour être déposés. Vous pouvez changer d'avis à tout moment en paramétrant vos cookies. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez sur ce lien : Vie privée et cookies

Accepter
Paramétrer

Gestion des cookies

Pour vous permettre de bénéficier des services proposés par le site, d’optimiser son utilisation en améliorant son contenu et son ergonomie, le site utilise des cookies.

Vous pouvez à tout moment activer/désactiver les cookies.

Cookies fonctionnels (non paramétrables)

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et sont strictement nécessaires à la fourniture d’un service que vous avez expressément demandé.

Cookies statistiques

Les Cookies statistiques (ou de mesures d’audience) aident à comprendre comment les utilisateurs interagissent avec le Site, à connaître l'utilisation et les performances du Site, à établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d'utilisation de divers éléments aux fins d'améliorer l'intérêt et l'ergonomie de nos services. Pour en savoir vous pouvez consulter notre rubrique "Vie privée et cookies".