Retour
Publié le 19/05/2121

QUAND LA DÉPRESSION DEVIENT UN BUSINESS / William à Midi

RETOUR EN HAUT DE PAGE

RETROUVEZ RODOLPHE BONNASSE TOUS LES MERCREDIS MIDI SUR LE PLATEAU DE C8 DANS L’ÉMISSION « WILLIAM À MIDI ». Un Français sur cinq souffre -ou souffrira- d’une dépression dans sa vie. Si bien que certains n’hésitent pas à parler de « mal du siècle ». Entre les anti-dépresseurs, les médecines alternatives, et les gadgets en tout genre, c’est toute une économie qui s’est développée autour de la maladie. Si les bénéfices sont bel et bien au rendez-vous, vous allez voir que ce n’est pas toujours à l’avantage des malades. Explications tout de suite avec Rodolphe Bonnasse. 

La pandémie a des conséquences sur la santé mentale des Français. C’est effectivement l’une des leçons à tirer de la période que nous traversons. Les spécialistes sont très inquiets et essaient tant bien que mal d’évaluer les dégâts. L’isolement, le stress de la contagion, l’angoisse de mort, l’impossibilité de se projeter dans le futur.

Autant d’incertitudes qui jouent sur le moral et la santé mentale des Français. Le directeur général de la santé estime que le taux d’état dépressifs est passé de 10,9% à 20,9% avec le confinement.
Tension permanente, problème de sommeil, irritabilité sont les symptômes dépressifs qui aggravent le mal être et les “idées noires” comme on les appelle pudiquement.

Afin de minimiser la dépression l’état a d’abord mit un numéro vert pour aider les personnes en détresse psychologique. Un numéro joignable 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Plus récemment, le gouvernement a également mis en place les “chèques psy”. C’est d’un dispositif qui permet aux étudiants de bénéficier gratuitement de 3 séances chez un psychologue.

L’OCDE estime que les troubles liés à la santé mentale s’élèvent à 80 milliards d’euros par an en France ! Ce montant englobe aussi bien les consultations, les hospitalisations et les prescriptions de médicaments. Mais il prend également en compte le taux d’emploi et la productivité moins élevées des personnes malades puisque les répercussions de tels troubles se ressentent jusque dans le monde du travail.

Ce site internet utilise des cookies La société CA Multiservices utilise des cookies ou autres traceurs pour faciliter l'utilisation du site, améliorer la performance et la sécurité du site, réaliser des statistiques de fréquentation et de navigation du site. Certains cookies, autres que les cookies fonctionnels et de sécurité, nécessitent votre accord pour être déposés. Vous pouvez changer d'avis à tout moment en paramétrant vos cookies. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez sur ce lien : Vie privée et cookies

Accepter
Paramétrer

Gestion des cookies

Pour vous permettre de bénéficier des services proposés par le site, d’optimiser son utilisation en améliorant son contenu et son ergonomie, le site utilise des cookies.

Vous pouvez à tout moment activer/désactiver les cookies.

Cookies fonctionnels (non paramétrables)

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et sont strictement nécessaires à la fourniture d’un service que vous avez expressément demandé.

Cookies statistiques

Les Cookies statistiques (ou de mesures d’audience) aident à comprendre comment les utilisateurs interagissent avec le Site, à connaître l'utilisation et les performances du Site, à établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d'utilisation de divers éléments aux fins d'améliorer l'intérêt et l'ergonomie de nos services. Pour en savoir vous pouvez consulter notre rubrique "Vie privée et cookies".